L'actualité Du Mois

Homepage app widget

Actualités à la Une

Reprise d’entreprise : comment définir son projet professionnel ?

Juin 2024 / Temps de lecture estimé : 3 minute(s)

La reprise d'une entreprise est un projet complexe qui nécessite un plan structuré, une vision stratégique et une bonne compréhension du business concerné. On fait le point sur les éléments à prendre en compte dans la définition de son projet.

1. Connaître les différents types de reprise

La reprise interne

La reprise interne concerne les cas où un cadre dirigeant ou un groupe de salariés rachète l'entreprise. Elle nécessite une connaissance profonde de l’entreprise, ainsi qu'une bonne compréhension de tous les aspects financiers et juridiques.

La reprise familiale

Dans ce cas, un membre de la famille du cédant reprend l’entreprise.

La reprise par un tiers

Celle-ci intervient lorsqu'un individu (ou une société extérieure) acquiert l’entreprise. Cette opération exige une analyse détaillée de l'entreprise, notamment un audit financier et juridique approfondi, ainsi que la recherche de financements adaptés.

La location-gérance

La location-gérance permet à un repreneur de gérer une entreprise avant de l'acquérir. C'est une forme de « test » pour le repreneur. Attention à bien évaluer les termes de la location et le prix de cession prévu.

2. Définir ses critères de recherche

Ceux-ci sont propres à chaque repreneur. Voici toutefois les plus importants : 

La taille et la forme juridique de l'entreprise

La taille de l'entreprise, sa forme juridique, son chiffre d'affaires et ses effectifs sont des critères importants à prendre en compte, car ils ont un impact significatif sur la gestion du business.

Le secteur d'activité

Le secteur d’activité choisi doit correspondre à vos compétences et à votre connaissance du marché. Mieux vaut éviter de se lancer dans un domaine inconnu…

La santé financière de l’entreprise

Une évaluation rigoureuse de la rentabilité et de la santé financière de l'entreprise est indispensable, afin d’en identifier les points forts et les points faibles.

La localisation de l'entreprise

Cet élément peut avoir des conséquences importantes sur la clientèle, la logistique, ou encore la main-d'œuvre disponible.

Le potentiel de développement

Enfin, le potentiel de développement de l'entreprise doit être pris en compte. Cela inclut les perspectives de croissance, la diversification des produits ou services, les opportunités à saisir sur de nouveaux marchés, etc.

3. Choisir le type d'entreprise à reprendre

Les entreprises en bonne santé financière

Ce sont les plus attractives, car elles disposent d'un modèle économique solide et d'une clientèle fidèle. Cependant, le prix d'acquisition peut être élevé.

Les entreprises en difficulté

Ce type d’entreprises peut se révéler être une réelle opportunité, à condition de bien évaluer les causes des difficultés et d'être capable d'apporter des solutions. Une telle restructuration nécessite généralement des compétences spécifiques : à éviter, donc, si vous êtes un repreneur débutant.

Les franchises

La reprise d'une franchise permet de bénéficier d'un modèle d'affaires solide, d'une marque reconnue et d'un accompagnement du franchiseur. Mais le repreneur n’est pas totalement libre et il doit reverser une partie de son chiffre d'affaires.

Quels sont les pièges à éviter lors de la reprise d’une entreprise ?

Reprendre une entreprise peut être une véritable opportunité. Mais c'est aussi un processus complexe et potentiellement risqué ! Voici donc quelques pièges à éviter.

Ne pas réaliser d’audit complet de l’entreprise

Un audit approfondi de l'entreprise est essentiel. Cela comprend l’examen des comptes, des contrats commerciaux, du personnel, ou encore des actifs.

S’endetter de manière excessive

Attention à ne pas surcharger l'entreprise avec une dette excessive ! L'endettement et les fonds propres doivent être équilibrés pour assurer la viabilité financière de l’entreprise à long terme.

Ne pas tenir compte de la culture d'entreprise

La culture d'entreprise est souvent négligée lors d'une reprise. Pourtant, elle joue un rôle clé dans le succès de l'acquisition. En l’ignorant, vous risquez de causer des perturbations chez les salariés, ainsi que des pertes de motivation et de productivité.

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en avoir plus, prenez un rendez vous avec votre Expert-comptable

Les actualités du mois